Rechercher dans ce blog

dimanche 29 septembre 2019

Couteau corse , légende et réalité

"Una legenda ancu bè contà ùn'hè ne Storia ne Fattu..."

Une légende même bien contée n'a pas pour autant de fondement historique ni
de faits qui peuvent en attester la réalité. Èh oui, il en est ainsi dans bien des domaines. Il paraît qu'il faut toujours « être ce que l'on fait »!! Si cela est une évidence, il ne faut surtout jamais oublier de dire ce qui Est et non ce que l'on « voudrait qu'il soit » ... Oui, la vie est ainsi faite... Aussi pour « contrer » l'image d'un couteau corse touristique tel que le vendetta, il naquit dans les années 70/80 le mythe d'un couteau corse millénaire qui, comme le phœnix renaîssant de ses cendres, serait réapparut comme par enchantement . OUI il existait bien DES COUTEAUX CORSES artisanaux, mais toujours fait en petite quantité et surtout en différents endroits de l'île. NON il n'y a jamais eût de manufacture de couteaux pliants en Corse, car le pliant n'a jamais été très encré dans la communauté insulaire plus porté vers le stylet et le fixe que vers à cultella...u cultellu était certes rependu mais voilà, lexicalement, u cultellu désigne un couteau fixe et non-pliant.(Il suffit de se rendre au Musée Ethnographique de Corte pour se rendre compte que le seul couteau corse reconnu historiquement est le stylet, en effet aucune trace de couteau pliant quel qu'il soit, sa production étant tellement sporadique qu'il ne figure aucunement dans les témoignages historiques et culturels exposés) . Certes, il y eut à différentes époques quelques fabriques d'armes , mais là encore, la plus part des épées et poignards étaient importés d'Italie ou d'Espagne ..Le COUTEAU CORSE ARTISANAL CONTEMPORAIN existe donc bel et bien OUI et ce depuis une CINQUANTAINE d'années mais dire qu'il remonte aux temps immémoriaux reviendrait à dire que l'on à connu en personne la mariée qui fut pétrifié à la Sposata.. Oui, tous deux sont des légendes. Quitte à en décevoir quelques-uns le couteau corse artisanal pliant existait bien depuis des siècles mais il n'était NI NORMÉ, NI REPENDU sur toute l'île seuls quelques utilisateurs le préférait au cultellu traditionnel car il était plus facilement transportable et moins voyant. Prenons-en pour preuve tous les écrits historiques, romans ou les gravures anciennes ...Peu ou pas de couteaux pliants même lors des merrende et merendelle . Chacun est en droit de continuer à se bercer de ces doux rêves, mais la réalité rattrape toujours les rêveurs et la chute n'en aie que plus dure. Le folklore remplace souvent la culture dans de nombreux domaines et celui-ci en est un. On doit toujours être ce que l'on fait certes, mais baser ses faits sur des dires vérifiés et des certitudes et non sur des filastrocche( historiettes) sinon on se trompe de route ….. Le couteau corse artisanal est bien vivant, et ce, depuis une cinquantaine d'années ce qui lui confère un titre de couteau artisanal " traditionnel" contemporain .. Étrange et merveilleux à la fois, car il laisse le champ à la magie de l'évolution Créatrice au travers des âges passés à venir …. Longue vie aux artisans couteliers insulaires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire